L’efficience des Services Publics : pourquoi tant de haine ?

Posted on 9 janvier 2012

0


Largement promu par le secteur privé, le concept d’efficience apparaît de plus en plus dans le secteur public. Faire plus avec autant (ou moins) de moyens : voilà le concept phare de la recherche d’efficience.

Réduire les gaspillages, les redondances, démanteler les usines à gaz, recentrer les activités sur le cœur de métier, mieux organiser les tâches annexes : autant de pistes et de principes qui permettent d’aller vers la fameuse efficience.

Lorsqu’elle s’applique au privé, elle permet d’augmenter les dividendes des actionnaires. Appliquée au public, elle permettrait (à terme, on a une bonne marge) l’Optimisation de l’Utilisation des Ressources Publiques. Associée à une exigence qualitative, elle renforcerait la pertinence des Services Publics. Donc leur importance et leur popularité ?

Le concept d’efficience est-il par lui-même porteur d’une idéologie ? Ou n’est-ce qu’un assemblage d’outils qui, bien utilisés et appliqués aux Services Publics, base de la civilisation du vivre ensemble, permettrait de les améliorer ?

Publicités
Posted in: Highway to hell