La Ségosphère

Posted on 25 juin 2011

0


Cet article du Monde prétend qu’il existe une véritable armée des ombres autour de Ségolène Royal… qui officie sur internet.

Intéressante variation sur le thème « équipe de campagne ». Que le net soit devenu un media important, personne n’en doute. B Obama avait semble-t-il une bonne équipe sur les réseaux sociaux. Mais peut-on gagner une élection sur internet ?

« Cette armée de l’ombre s’organise autour d’un noyau dur de 50 professionnels de l’informatique, la plupart de haut niveau. Ceux-là commandent un cercle de 150 internautes qui peuvent à tout moment, selon les besoins de l’actualité, mobiliser 350 techniciens ou blogueurs, qui s’emploient alors à diffuser la bonne parole royaliste sur la Toile. ».

Alors, comment on les détecte ?

On préférerait savoir quand on discute avec quelqu’un, s’il ou elle est en service « commandé », non ? « D’ou » il ou elle parle ? Une ambiance genre conflit d’intérêt. Même si la suspiscion permanente n’est pas non plus ma tasse de thé… et si les arguments restent les arguments, avec ou sans étiquette…

Publicités