Annonce d’une mauvaise nouvelle

Posted on 12 juin 2011

0


Entre le pas-solide-pas-formé et le solide-et-formé, des fois, on ne se défile pas même si on n’est pas formé, même si on n’est pas très solide. Parce qu’il faut bien que quelqu’un le fasse et que celà ne peut être que soi. Alors, on est maladroit, parfois, inapproprié à d’autres moments, et peut-être comme il faut ici ou là. On n’ajuste pas toujours correctement le discours à la personne. Soit elle, soit la famille vous le reproche, parfois en vous souhaitant le pire.

Et quand on en parle, on entendait répondre : « On n’est pas au Texas ici ! ». Et ce qui est sûr c’est que la formation et le suivi étaient inexistants. Parce que répondre à la question « Comment on meurt ? », ben des fois, çà doit laisser des traces, hein ? Ou entendre répondre « je sors quand ? » et savoir qu’il va falloir tout ré-expliquer, non plus, ce n’est pas très simple. Rentrer dans une chambre sans savoir quand on va en sortir, faut trouver le temps et l’énergie.

M’enfin au moins, on y a pensé, on essayait de pas laisser tout se faire n’importe comment.

Publicités
Posted in: Mix - Blogs