Nous étions prévenus

Posted on 3 décembre 2008

0


thomas-jpegefferson « I believe that banking institutions are more dangerous to our liberties than standing armies. If the American people ever allow private banks to control the issue of their currency, first by  inflation, then by deflation, the banks and corporations that will grow up around the banks will deprive the people of all property until their children wake-up homeless on the continent their fathers conquered.’
Thomas Jefferson  1802  ( président des états-unis de 1801 à 1809  ) 

« Je pense que les  institutions bancaires sont plus dangereuses pour nos  libertés que des armées entières prêtes au combat. Si  le peuple américain permet un jour que des banques  privées contrôlent leur monnaie, les banques et toutes les institutions qui fleuriront autour des banques priveront les gens de toute possession, d’abord par l’inflation, ensuite par la récession, jusqu’au jour où leurs enfants se réveilleront, sans maison et sans toit, sur la terre  que leurs parents ont conquis ».

Publicités