Cannabis et Maladies Mentales

Posted on 31 juillet 2007

1


Vous faites bien comme vous voulez (ou comme vous pouvez ?, ok vaste débat, on n’a pas le temps), mais si vous voulez être informés de l’actualité concernant le lien entre le cannabis (herbe, beu, etc etc) et maladies mentales, vous pouvez lire cet article du Monde que je vous copie sans vergogne parce qu’il sera peut-être bientôt dans leurs archives payantes et que je crois que c’est un papier de salut public, même s’il ne permet qu’à l’un d’entre vous ne serait-ce que de réfléchir à ça..

Graphique chopé ici

consommation_cannabi.jpg

« Une corrélation entre usage du cannabis et psychoses
LE MONDE | 28.07.07 | 13h49    Mis à jour le 28.07.07 | 13h49
Une nouvelle pièce est versée au dossier controversé de la nocivité du cannabis, la plus consommée de toutes les substances psychotropes illégales. L’usage régulier de cette substance augmenterait de 41 % les risques de développer ultérieurement une affection psychiatrique de nature psychotique, estiment Theresa Moore (université de Bristol) et Stanley Zammit (université de Cardiff) après analyse de 35 études menées sur ce thème.
Les chercheurs précisent, dans le dernier numéro du Lancet (daté du 28 juillet), que ce risque augmenterait en outre avec l’intensité et la durée de la consommation – de 50 % à 200 % pour les gros utilisateurs. Les liens avec des épisodes anxieux ou dépressifs ou avec les tendances suicidaires apparaissent moins marqués.
Les auteurs de ce travail se refusent à établir une relation directe de causalité entre la consommation de cannabis et les affections psychotiques. Ils soulignent aussi que s’ils observent bien une augmentation du risque, la fréquence de ces affections, notamment sous forme chronique comme pour la schizophrénie, demeure relativement faible chez les consommateurs réguliers.
Pour autant ces chercheurs estiment qu’il existe suffisamment de données statistiques pour mettre en garde ces derniers et pour informer l’opinion publique. Cette initiative est, selon eux, d’autant plus nécessaire que le nombre des adolescents et des jeunes adultes consommateurs de cannabis est en augmentation régulière dans les pays industrialisés (Le Monde du 11 juillet).
« Le cannabis a généralement été considéré comme une drogue plus ou moins inoffensive comparée à l’alcool, aux stimulants centraux et aux opiacés, écrivent les docteurs Merete Nordentoft et Carsten Hjorthoj (hôpital universitaire de Copenhague, Danemark) dans un commentaire accompagnant cette publication. Cependant, les effets potentiels à long terme concernant les risques de survenue d’affections psychotiques apparaissent tels aujourd’hui qu’il est nécessaire de mettre en garde le public sur ce danger et de mettre au point un traitement pour aider les jeunes fréquents consommateurs de cannabis. » Ils ont calculé qu’en Grande-Bretagne l’arrêt de la consommation éviterait 800 cas de schizophrénie par an.
Pour le Lancet, qui n’a pas toujours défendu cette position, il est indispensable que les pouvoirs publics et les autorités sanitaires financent des campagnes d’éducation sur les risques de la consommation de cannabis pour la santé.
Jean-Yves Nau
Article paru dans l’édition du 29.07.07. »

D’autres papiers sur le même sujet , , et .

Bien évidemment, ces articles scientifiques ne résoudront rien et que les partisans du « Legalize it » vont remonter au créneau. Quand je repérerai des études scientifiques de ce niveau tendant à prouver que le cannabis est inoffensif, je promets de les publier.

Ajout le 31 Juillet, autre papier du Monde : le cannabis, c’est aussi mauvais pour les bronches !, C’est la fête au cannabis en ce moment !!

Publicités
Posted in: Highway to hell