Avez-vous cru les Pères ?

Posted on 30 juillet 2007

0


Avez-vous cru les Pères lorsqu’ils vous disaient :
« C’est pour toi, mon amour, c’est pour toi que je bêche sans relâche, c’est pour toi. » ?

lesperes.jpg Avez-vous cru les Pères lorsqu’ils vous disaient :
« C’est pour toi que je plante, que je construis ces quatre murs, bien à l’abri, c’est pour toi. » ?
 Avez-vous cru les Pères lorsqu’ils vous disaient :
« La première déchirure, je m’échine à la recoudre ; le premier malentendu, je m’obstine à l’éclaircir, c’est pour toi. » ?
 Avez-vous cru les Pères lorsqu’ils vous disaient :
« Mon père et son père avant lui ont échoué là mais je flotte, j’irai plus loin. C’est pour toi. » ?
« Les levers de soleil, comme si à l’est tout était nouveau, c’est pour toi. »« Les pourpres et les carmins, la rosée sur les vertes prairies, c’est pour toi.
Ces mains qui se dessinent à creuser sans fatigue pour que les tiennes soient blanches, c’est pour toi.
Et ma peau qui se tanne,
et mon coeur qui se gonfle, c’est pour toi. »
 Avez-vous cru les Pères lorsqu’ils vous disaient :
« Toi qui me rends plus fort, toi qui me rends moins sot, regarde à l’horizon, c’est pour toi. » ?

Aujourd’hui, c’est à vous qu’appartient ce monde, chancelant, et c’est vous que l’on interroge sur les mystères que soulève le vent.

Ah ! Qu’on le roule ce galet qu’il se polisse ! Ah ! Qu’on le roule ce galet qu’il se polisse !       Orchestre Poétique d’Avant-Guerre

Publicités
Posted in: Citations